La page du néophyte

 

 

Vous découvrez le monde merveilleux des orchidées et vous aimeriez en savoir davantage, vous lancer dans leur culture mais vous n'osez pas...

Cette rubrique est là pour vous aider à :

 

 

   Les livres
 
   Les orchidées européennes
 

 

  •  Guide des orchidées de France

François Dusak, Pierre Lebas et Pascal Pernot - Belin

Pour débutants, excellente initiation.

   

  • Les orchidées de France Belgique et Luxembourg

Bournérias & al.  - Biotope

La référence.

   

  • Guide des orchidées d'Europe d'Afrique du Nord et du Proche-Orient

Pierre Delforge - Delachaux et Niestlé

L'indispensable.

   
   La culture des orchidées
 

 

  • Le manuel de culture

Société Française d'orchidophilie

Les conseils de la SFO.

   
  • Orchidées

101 astuces

Raphaëlle Vacherot  Bernard Lagrelle - Borneman (2006)

Des conseils pour cultiver et soigner les orchidées

   
  • Coffret, les orchidées
Pascal Descourvières
   
  • Numéro hors série de l'Ami des Jardins : Orchidées pour débutants et collectionneurs

Pascal Descourvières

A commander au 0825 825 835

   

  • Fascinantes orchidées

 Frank Röllke - Solar

Nombreux conseils.

   

  • Orchidées - Guide de l'amateur

Roger Bellone - Belin

Excellent ouvrage, à avoir absolument dans sa bibliothèque.

   
    Livres pratiques
 

  • Glossaire botanique illustré

Alain JOUY - Ed SFO

Vous recherchez la définition d'un terme de botanique ? 

La page glossaire est faite pour vous !!

   
 
   
  
 
 
   Reconnaître une orchidée
 

   Les orchidées font parti des monocotylédones, comme les iris, les jonquilles, les crocus....

   Les fleurs se caractérisent par les caractères suivants :

Structure

des

fleurs

  

Ophrys

 

Orchis

 

Cattleya  

  • 3 sépales;
  • 3 pétales dont un différencié des autres : le labelle ;
  • Les étamines sont soudée en un gynostème portant à son extrémité des sacs de pollen, les pollinies ;
  • Sous le gynostème se trouve la cavité stigmatique qui surplombe l'ovaire ;
  • Certaines espèces ont un éperon nectarifère d'autres non ;
  • La fécondation se fait par l'intermédiaire des insectes sur lesquels viennent se coller les pollinies lorsque qu'ils visitent une fleur ;
  • Les insectes, sur une autre fleur, se voient déchargés de leur fardeau, qui vient se coller à l'ovaire ;
  • La fécondation peut alors avoir lieu, des milliers de graines sont produites ;
  • Les graines sont enfermées dans une capsule et sont expulsées quand cette dernière arrive à maturation ;
  • Les graines d'orchidées n'ont aucune réserve nuttritive pour survivre, portées par le vent, il leur faudra atterrir dans un endroit propice pour pouvoir se développer ;
  • Seule, l'association avec divers champignons, permettra à la plantule de survivre.
   
   Les feuilles, comme celles de toutes les monocotylédones, présentent des nervures parallèles, certaines espèces forment des rosettes visibles très tôt en saison (Ophrys, certains Orchis, les himantoglossum....)
 
   Pour en savoir davantage, vous pouvez vous reporter aux divers ouvrages traitant des orchidées, comme par exemple :
 
Les orchidées de France, Belgique et Luxembourg
 
  Manuel de culture
 
   Vous pouvez également visiter la page suivante : Comment reconnaître une orchidée dans son jardin ?
 
   La plupart des orchidées sont protégées sur le plan national et régional

   Les orchidées ont besoin de conditions particulières pour se développer, transplantées, elles risquent de dépérir dans votre jardin !

   Privilégiez les plantes sélectionnées par les producteurs :

 
   
   
 
 
   Cultivez vos premières plantes
 

   Vous venez d'acquérir une orchidée, mais ne savez pas comment en prendre soin.

   Sachez que les hybrides vendus dans le commerce, supportent assez bien les conditions de culture en appartement. Malgré tout, quelques règles doivent être respectées :

 

   La qualité de l'eau que vous leur donnerez est très importante car la plupart des orchidées étant épiphytes, elles ne supportent pas le calcaire (Cattleya, Cymbidium, Oncidium, Phalaenopsis, Zygopetalum...) Préférez l'eau de pluie ou une eau minérale (Volvic est recommandée)

 

   Certaines plantes terrestre : Paphiopedilum et  Phragmipedium ont besoin d'un substrat et d'une eau calcaire, l'eau du robinet leur convient parfaitement. Par ailleurs, il est conseillé d'ajouter de la craie au substrat lors des rempotages (les composts pour orchidées sont à base d'écorce de pin, donc acides !).

 
   Conditions de culture :
 
 
  • Lumière : les orchidées se plaisent derrière une fenêtre bien éclairée, évitez le plein soleil, dès le printemps, pensez à mettre un voilage. Certaines demandent moins de lumière, éloignez les de la fenêtre !

 

  • Température : pour fleurir, les orchidées ont besoin de variation de température jour/nuit. Si possible, sortez les l'été en rentrez les avant les premières gelées. En appartement, évitez les températures trop élevées, elles se plaisent autour de 19°, 20 le jour et 16° la nuit.

 

  • Arrosages : en générale, attendez que le compost soit sec avant d'arroser. Les orchidées résistent mieux à un manque d'eau qu'à un excès d'arrosage !

 

  • Fertilisation : en période de croissance, il est nécessaire de mettre un peu d'engrais, ne le surdosez pas et utilisez le lors d'un arrosage sur deux. Un excès d'engrais brûle les racines, il est donc nécessaire de "laver" le substrat entre deux fertilisations. Vous trouverez de l'engrais spécial orchidées en jardinnerie et chez les producteurs.

 

  • Rempotage : environ tous les 2 ans, lorsque le substrat est décomposé. Utilisez un substrat spécial orchidées, ne les plantez surtout pas dans du terreau pour plantes ordinnaires, même les terrestres, celà se voit parfois ! Prenez soin de bien nettoyer la plante en enlevant les racines mortes et tout débris indésirable. Rempotez les dans un pot neuf ou bien désinfecté.

 

  • Les parasites et maladies : lorsque vous soignez vos orchidées, afin d'éviter la propagation des maladies, désinfectez à l'alcool à 70° tous vos instruments entre chaque plante ;
  • Isolez les plantes infestées de parasites et traitez les d'une manière simple et écologique, n'utiliser les produits du commerce qu'en cas d'échec ;
  • En cas d'infection, vous trouverez de nombreux conseils dans les ouvrages spécialisés. Vous pouvez également  nous écrire.
   
 
   
   
  
 



  Les orchidées protégées en France et dans nos régions

Consultez les listes


Découvrez l'Orchidophile (extraits du n°174)

 


Comment est nommée une orchidée ?

Le nom d'une orchidée se compose d'au moins 2 parties :
- le 1er nom indique le Genre (ex. Cymbidium)
- le 2e nom indique l'Espèce (ex. lowianum)

Si dans une même espèce, des variations notables apparaissent sur la fleur, ses couleurs ou sa taille :
- le 3e nom indique la Variété (ex. var. concolor)

Le nom complet de l'orchidée dans l'exemple précité est : Cymbidium lowianum var. concolor.


Les orchidées et leur nom...

L'orchidée appartient à la famille des orchidacées, voisine des liliacées (tulipes, lys...).

L'origine du mot orchidée vient du grec orchis qui veut dire testicules, en référence aux tubercules souterrains de certaines espèces qui en ont la forme.
le nom d'"Orchis" a été appliqué pour la première fois par le philosophe Théophraste (372-287 av. JC), disciple d'Aristote.


 Y a-t-il une signification particulière dans le nom ?

L'appellation peut être faite en fonction :
- d'une de ses particularités,
- de celui qui l'a découvert,
- de son origine...

Encyclia cochleata
cochleata pour la ressemblance du labelle avec un coquillage.

Cymbidium lowianum

Hugh Low pépiniériste lui a donné son nom.

Paphiopedilum philippinenses
,
parce qu'il est originaire des Philippines.


 Visualisez la vidéo de Michel Démares sur la pollinisation de Listera ovata




Copyright © - Conception et réalisation SWAD