Comment reconnaître une orchidée dans son jardin ?

 

 

Les orchidées appartiennent à la classe des monocotylédones. Ce sont des plantes dont les graines donnent en germant une seule "préfeuille". Les plantes appartenant à cette classe sont caractérisées par des feuille à nervures parallèles.

 

Je citerai comme exemples :

  • Les tulipes,
  • Les jonquilles,
  • Les crocus,
  • Les lys,
  • les graminées (blé, orge...)
  • Et bien sûr, les orchidées...

Repérer les feuilles des orchidées :

Certaines rosettes d'orchidées apparaissent dès l'automne. Il est, alors, facile de les voir d'autant plus que peu de plantes développent des feuilles dès l'automne.

  •  Rosette d'orchidée : remarquez la présence de nervures parallèles.
 
  • Rosette de plantain : les nervures sont ici entrelacées
 
Voici quelques exemples de rosettes d'orchidées :
     

 

Une rosette de feuilles d'ophrys

Voici une rosette d'ophrys, il s'agit d'une orchidée très fréquente dans les jardins.

Vous pourrez avoir la joie de découvrir dans un coin de votre pelouse :

 

Ici, une petite merveille !

 

Une rosette de feuilles de l'orchis de la "Pentecôte" ou orchis mâle.

Vous trouverez ce type de rosette aussi bien en bord de route que dans les prairies ou dans votre jardin.

L'orchis mâle fleurit en mai-juin, d'où son nom "Pentecôte"

 

L'orchis mâle, en fleur dans une prairie d'altitude.

Feuilles de spiranthe

Si vous habitez en bord de mer, peut-être aurez-vous la chance de découvrir, chez vous, la trop rare spiranthe d'automne...

Spiranthe d'automne

     
   Retour à la page du néophyte  

 
   Protéger les orchidées, oui mais comment ?
 

C'est simple, il suffit de les repérer dès l'apparition des rosettes.

 

Vous pourrez, ensuite, planter quelques batons pour bien visualiser les emplacements.

Lorsque vous  passerez la tondeuse, Vous n'aurez plus qu'à les contourner !

Attention, les orchidées détestent les sols amendés. N'enrichissez, ne traitez pas pas votre pelouse pour obtenir un "gazon anglais" !

Si vous n'aimez pas les grosses touffes d'herbe, supprimez les, vos orchidées recevront alors plus de lumière et seront ravies ! 

Profitez des espaces isolés pour laisser pousser la végétation que vous ne couperez que lorsqu'elle aura grainé. Et cerise sur le gâteau, vous aurez certainement quelques surprises agréables !
   Pour un jardin écologique
Le reportage : L’ortie, vers un jardin sauvage

Les purins véritables sources de bienfaits pour nos plantes.

Quelle place font nos sociétés aux techniques culturales alternatives ?

 

Source : Tela Botanica

Depuis ce reportage, les purins ont été de nouveaux autorisés.
Vous pouvez, maintenant, en trouver dans certaines jardineries !

Orchidées exotiques et purin d'orties

Un article à lire :

  • SURAND Claude : Des orties pour les orchidées, L'Orchidophile 160, 2004
     
   Retour à la page du néophyte  
 



Copyright © - Conception et réalisation SWAD